Trouver une Franchise
  1. Accueil
  2. Centre d'information
  3. Articles sur la franchise
  4. Les 100 meilleures franchises mondiales 2012 - Tendances à suivre

Les 100 meilleures franchises mondiales 2012 - Tendances à suivre

11.05.2012

Tendances à suivre

Le suivi de 2011

L’année dernière nous avions attiré votre attention sur deux grands franchiseurs qui vendaient des marques connues faisant partie de leur réseau afin de se concentrer sur leur propre marque, plus rentable. Un an plus tard, ces marques ont été vendues.

Pousse au milieu de pièces.jpgEn janvier 2011, YUM ! Brands annonçait qu’ils cherchaient un ou des acheteurs pour leurs marques A&W All-American Food Restaurants (no54) et Long John Silver’s (no61). A l’époque, le PDG, David Novak, expliquait dans un communiqué de presse que YUM ! Brands ne pensait pas que Long John Silver’s et A&W Restaurants correspondaient à la stratégie de croissance sur le long terme de l’entreprise.10

Après avoir mis en vente les deux marques, YUM ! s’est concentré sur le développement à l’international, surtout en Chine. YUM ! a maintenant plus de 4 000 restaurants KFC et Pizza Hut en Chine. De plus, YUM ! a annoncé en avril 2011 qu’il projetait d’acquérir Little Sheep Group Ltd. pour s’imposer davantage sur le marché chinois qui a la réputation d’être un marché dans lequel il est difficile de pénétrer quand on vient de l’étranger.11

Fin septembre, des acheteurs ont été trouvés : A Great American Brand, LLC pour A&W et LJS Partners LLC pour Long John Silver’s. Totalement par hasard, les deux acheteurs sont des associations de franchisés indépendantes pour leurs marques respectives. Le montant des ventes n’a pas été communiqué, mais selon le magazine Bloomberg Businessweek, YUM ! a acheté Long John Silver’s et A&W pour 320 millions de dollars en 2002.

Serveuse devant restaurant.jpgEn janvier 2011 également, le groupe Wendy’s/Arby’s annonçait qu’il était en train d’explorer des alternatives stratégiques. Ce qui veut dire en clair que les dirigeants de l’entreprise étaient prêts à vendre la marque Arby’s (no57) pour se concentrer sur les activités de Wendy’s.

Quand on lui a demandé de commenter cette décision à l’époque, Nelson Peltz, président de Wendy's/Arby's Group expliquait que « malgré l’avance positive d’Arby’s, en réalité c’est la marque Wendy’s, compte tenu de sa taille et de ses capacités, qui engendre le rendement des actionnaires et nous pensons que nous devons nous concentrer sur les opportunités de développement de Wendy’s qui sont très attractives. »12

En juillet, le groupe Wendy’s/Arby’s annonçait qu’il avait vendu Arby’s Restaurant Group, Inc. à Roark Capital Group. Cependant, l’entreprise ne s’est pas complètement séparée de la marque Arby’s car elle a gardé 18,5% d’intérêt sur ses actions de l’entreprise Arby’s dans la transaction, ce qui a été estimé à 430 millions de dollars.13

La transaction a marqué la fin d’une ère sur un autre front. De même, l’entreprise a changé son nom en Wendy’s Company et a annoncé la consolidation de son siège mondial à Dublin dans l’Ohio début décembre en déménageant de leurs bureaux d’Atlanta en Géorgie.

Trouver un moyen de financement

La lumière au bout du tunnel, mais ce n'est pas encore ça : Les problèmes de financement vont continuer à [affecter] l’industrie de la franchise en 2012. L’économie mondiale est un peu rocailleuse et il n’en faut pas beaucoup pour faire peur aux prêteurs. Les acheteurs de franchises d’aujourd’hui devraient toujours prévoir de remplir plusieurs demandes de prêts ; les prêteurs sont encore un peu paranoïaques. Les choses vont mieux qu’il y a deux ans, mais pour que la franchise se développe à l’international, davantage de prêts doivent être approuvés. ~ Joel Libava, "The Franchise King"

Durant l’année passée, les organismes de prêts ont desserré les cordons de leur bourse. C’est toujours un challenge pour les franchisés et futurs franchisés de se procurer un crédit, mais les perspectives sont meilleures qu’il y a encore quelques années.

Certains franchiseurs se sont adaptés à ce climat de prêt difficile et ont pris les choses en main. Ils se sont associés à des institutions de prêts afin de faciliter la tâche de leurs franchisés, ils ont créé des prêts internes ou ont ajusté leur modèle de franchise. Ces franchises ont adopté des niveaux d’investissement que le franchiseur peut proposer aux candidats à la franchise. Dans une interview de 2012 du Wall Street Journal, le président de l’Association Internationale de la Franchise, Steve Caldeira, a déclaré : « Beaucoup d’investisseurs ont des difficultés à trouver des crédits pour financer la création d’un magasin entier. Une pléthore de modèles de franchise de mêmes marques est apparue. »14

Il y a aussi des exemples de franchiseurs qui deviennent encore plus créatifs pour attirer de nouveaux franchisés. Ils organisent par exemple des compétitions. Oui, des compétitions pour gagner des unités de franchise qui peuvent parfois valoir des centaines de milliers de dollars.

Tirelire et calculette.jpgLes franchisés se tournent parfois vers d’autres options en plus ou à la place de moyens de financement traditionnels, comme internet. Si l’on considère l’importance des médias sociaux dans la vie de tous les jours, ce n’est pas surprenant que les franchisés et les prêteurs qui cherchent à se rencontrer, entrent en contact sur internet. Le site américain Boefly.com permet ces connections. Ce site ressemble incroyablement à un site de rencontres. Les candidats à la franchise ainsi que d’autres petites entreprises cherchant un financement créent un compte sur ce site (le service est payant) et ils créent ensuite une demande de prêt que les prêteurs visitant le site pourront consulter. Une fois que la demande de prêt est créée, Boefly l’associe à des prêteurs possibles qui peuvent passer en revue les demandes qui leur sont envoyées et contacter les annonceurs qui leurs conviennent afin de terminer la procédure de prêt. La méthode a été utilisée par plus de 1 500 prêteurs qui sont répertoriés dans le site. Parmi eux se trouvent les célèbres franchiseurs Dunkin’ Donuts, Arby’s, Baskin Robbins, Hardee’s, Planet Beach, Matco Tools, et Great Clips entre autres.

La lumière au bout du tunnel, mais ce n’est pas encore ça

Les problèmes de financement vont continuer à [affecter] l’industrie de la franchise en 2012. L’économie mondiale est un peu rocailleuse et il n’en faut pas beaucoup pour faire peur aux prêteurs. Les acheteurs de franchises d’aujourd’hui devraient toujours prévoir de remplir plusieurs demandes de prêts ; les prêteurs sont encore un peu paranoïaques. Les choses vont mieux qu’il y a deux ans, mais pour que la franchise se développe à l’international, davantage de prêts doivent être approuvés. – Joel Libava, The Franchise King

Les marchés émergeants de la franchise internationale

La franchise et le développement d’entreprises en général se sont beaucoup intéressés aux marchés émergeants de ces dernières années, particulièrement aux « BRICs », acronyme pour : Brésil, Russie, Inde et Chine. Et il y a une très bonne raison à cet intérêt. Kristin Houston, leader de l’équipe des franchises de commerce internationales américaines, déclare en effet que « [95]% des potentiels consommateurs mondiaux se trouvent au-delà des frontières des Etats-Unis. »15

Cependant, alors que ce sont les plus grands pays qui reçoivent le plus d’attention, des pays plus petits issus de marchés émergeants ont un potentiel de croissance future qui ne devrait tout simplement pas être ignoré.

La planète.jpgNombre de pays à considérer se trouvent dans des régions qui étaient unifiées mais qui depuis font historiquement partie de nouvelles entités. Des endroits comme l’ancienne Union Soviétique, l’ancienne Yougoslavie et d’autres pays d’Europe de l’Est correspondent à cette description. Selon l’Association de la Franchise de l’Europe de l’Est, la région – qui inclut certains pays qui se trouvent géographiquement en Europe centrale aussi - est un vaste marché émergeant pour la franchise qui consiste en 30 pays englobant 450 millions d’habitants.

Dans cette zone en particulier, Houston fait référence à l’Ukraine, la Slovaquie, la Pologne, la Hongrie et la République Tchèque. Le taux de croissance de franchises de ces 5 pays a augmenté de 67% ces dernières années. Les secteurs de la vente de détail, de l’automobile, de l’immobilier, de l’éducation et de la formation, de l’hôtellerie, l’hospitalité et la restauration rapide sont en ce moment les secteurs de la franchise qui sont le plus demandés.

Des pays comme le Vietnam et l’Indonésie sont aussi des lieux qui attirent les franchiseurs qui cherchent à développer leur franchise à l’international. Des revenus disponibles en hausse, un intérêt grandissant pour les marques américaines et une population qui croît rapidement font de ces deux pays asiatiques des terres d’accueil prometteuses pour les franchiseurs. Il y a chaque année 3 à 5 millions d’habitants de plus en Indonésie, un pays qui compte déjà un nombre stupéfiant d’habitants : 240 millions. Le Vietnam quant à lui totalise 90 millions d’habitants.

Les possibilités dans ces pays sont tellement intéressantes, qu’une mission de commerce de franchises américaines de 10 jours a été créée pour visiter les deux nations, explorer les opportunités sur place et engendrer un intérêt local. 19 franchises faisaient partie de la mission qui consistait en des réunions d’informations légales et économiques, des réunions avec les dirigeants du gouvernement, des visites de sites de développement immobilier, l’examen de franchises déjà en place et des sessions de mise en relation entre des partenaires commerciaux potentiels.16

Mains d'entrepreneurs.jpgL’une des entreprises qui faisait partie de la mission et qui est entrée cette année dans notre classement des 100 meilleures franchises mondiales est Johnny Rockets. Steve Devin, le vice-président du développement international de Johnny Rockets, a fait l’éloge de ce voyage ; il était heureux d’avoir trouvé une franchisée avec l’expérience locale nécessaire et l’envie de développer la franchise dans sa région. En parlant du voyage, Devine déclare que pendant la mission, « nous avons signé un contrat avec une franchisée ayant assez d’expérience dans les secteurs de la restauration et de l’hôtellerie pour ouvrir 5 restaurants Johnny Rockets en Indonésie dans les 5 années à venir. Elle comprend notre entreprise et apprécie [les attributs uniques de l’expérience Johnny Rockets]. » Ce n’était pas le seul à se réjouir. Il y a eu beaucoup de comptes rendus de franchiseurs satisfaits du voyage et de la façon dont il s’est déroulé.

Précédent   Suivant

Notre Newsletter

Recevez GRATUITEMENT nos dernières opportunités de franchises