Trouver une Franchise
  1. Accueil
  2. Centre d'information
  3. Articles sur la franchise
  4. Interview d'Aurélie Lossy, responsable France Autosmart International

Interview d'Aurélie Lossy, responsable France Autosmart International

Par : Laurence Lefeuvre24.04.2014

24 avril 2014

Franchise Directe : En tant que responsable Franchise France Autosmart International, quelles sont vos tâches quotidiennes ?

Aurélie Lossy : Mon rôle consiste à développer notre réseau en France. Chaque jour, mon équipe et moi-même échangeons au téléphone avec les personnes qui ont connu Autosmart par le biais d’articles, d’annonces ou encore sur les réseaux sociaux. Nous rencontrons ensuite en rendez-vous celles que nous présélectionnons et qui souhaitent en savoir d’avantage. La mise en place de partenariats et l’échange avec les banques est aussi un aspect important de ma mission pour faciliter les démarches de nos futurs franchisés. Car au-delà de la sélection, mon rôle consiste aussi à suivre et aider chaque franchisé, pour qu’il puisse concrétiser son projet entrepreneurial.

FD : Pouvez-vous nous dire ce que la distinction "Coup de coeur" de Franchise Expo Paris 2013 a apporté au développement du réseau en France ?

AL : Cette distinction nous a concrètement amené au moins un de nos franchisés, qui nous a découvert en lisant un article de presse relatant notre obtention du Coup de Coeur de Franchise Expo Paris 2013. Notre franchisé des Ulis cherchait à se mettre à son compte après une rupture conventionnelle avec son précédent employeur. Il a passé toutes nos étapes de sélection avec brio et il est allé jusqu'au bout de sa démarche pour intégrer notre réseau. Il venait pourtant d'un tout autre secteur d'activité, l'export.

FD : À ce jour, combien de points de vente compte le réseau en France ?

AL : Notre réseau compte 28 franchisés à ce jour sur le territoire français.

FD : Pensez-vous avoir rempli vos objectifs de développement pour 2013, et que vous êtes vous fixé à moyen terme ?

AL : En raison d'un évènement personnel, l'activité de développement du réseau a été un peu ralentie en 2013. Pour 2014, mon objectif est développer le réseau avec 10 nouveaux franchisés et à long terme, Autosmart International vise une centaine de franchisés sur le territoire, que nous pourrons atteindre au rythme d'une quinzaine d'ouvertures par an.

FD : Quels sont les points forts de votre concept par rapport à la concurrence, si concurrence il y a ?

AL: Par rapport à la concurrence, ce qui fait déjà la différence chez nous, c'est le concept du camion-magasin. Ensuite nos atouts reposent sur la qualité de nos produits et le service rendu à la clientèle par le franchisé dans la durée. Contrairement aux concurrents qui mettent le contact client entre les mains de commerciaux qui changent tout le temps, nous pouvons offrir à notre clientèle une relation et un service suivis. Nos franchisés deviennent de véritables experts avec le temps et grâce aux formations. Leur capacité à conseiller correctement génère des ventes.

FD : Quel est le profil des candidats recherchés ?

AL : Nous sommes ouverts à toutes les catégories socio-professionnelles. Si l'on prend le cas du franchisé des Ulis, son métier n'avait rien à voir avec notre activité. Parmi nos franchisés, nous avons des ex-cadres comme d'anciens ouvriers. Nous recherchons des personnes qui ont envie de se mettre à leur compte et qui souhaitent travailler seuls, sans équipe à gérer. Ils doivent aussi être capable de s'investir dans l'aspect pratique en faisant des démonstrations de produits et bien sûr, être à l'aise avec la clientèle au contact de laquelle ils seront toute la journée. Ils ne doivent pas avoir peur de chercher des prospects, leur clientèle étant à créer de zéro au départ. Il faut qu'ils soient capable de gérer leur société en indépendant, tout en restant à l'écoute du franchiseur et des experts-terrain. Nous demandons d’ailleurs à nos candidats de passer du temps sur le terrain avec plusieurs franchisés et un expert terrain. Cela leur permet de vraiment se mettre dans la peau d’un franchisé, avant d’en rediscuter ensemble et de voir la suite à donner au projet.

FD : Quel est le contenu de la formation initiale que vous apportez et mettez-vous en place de la formation continue ?

AL : La formation initiale a lieu au siège en Angleterre, elle dure une semaine. Le futur franchisé y apprend le B.A. BA de l'activité : gammes de produits, savoir les différencier, comment entrer en contact avec la clientèle, comment vendre les produits… Tous ces points sont ensuite repris in situ dans leur camion-magasin, avec l'accompagnement des experts-terrain qui tournent avec eux au début, au moins cinq jours par mois pendant les premiers mois.

FD : Comment envisagez-vous l'animation du réseau et l'assistance des franchisés ?

AL : En plus de l’assistance déjà apportée par les experts-terrain, nous disposons d’un service partenaire disponible par téléphone pour répondre aux questions des franchisés. Pour l’animation du réseau, nous organisons des réunions régulières à différents échelons : régionales, nationales et internationales. Pour 2014, les premières de l'année étaient des réunions régionales. D'autres sont prévues cet été, avant la grande réunion internationale de tous les franchisés du réseau prévue en octobre. 

FD : Quelles sont les difficultés récurrentes que rencontrent vos franchisés et que faites-vous pour y remédier ?

AL : Avant d'exercer réellement l'activité, ce qu'expriment certaines personnes, c'est la crainte de ne pas réussir à vendre. Nous les incitons alors à aller sur le terrain avant de rejoindre le réseau. Accompagnés d'un expert-terrain, ces candidats à la franchise peuvent démystifier cette crainte et si l'activité leur correspond, aller plus loin dans leur démarche entrepreneuriale. Une fois en place, il y a une certaine organisation du travail à trouver, du fait de l'activité mobile. Au début, il est important de construire sa clientèle la plus importante possible et ensuite, il convient d'optimiser les déplacements et de bien expliquer aux clients les fréquences de passage. 

FD : À quoi s'engagent les franchisés vis-à-vis de l'enseigne ?

AL : Par le contrat de franchise, ils s'engagent à représenter la marque, à être respectueux des personnes et honnêtes par rapport aux produits. Autosmart fournit ses franchisés en exclusivité et en contrepartie les franchisés se fournissent exclusivement auprès d’Autosmart.

FD : Quel était le % de turnover en 2013 ?

AL : En 2013, une personne a quitté le réseau. Nous entendons la Franchise comme un partenariat sur du long terme. Il faut savoir que sur nos 25 franchisés présents en 2013, plus d’un tiers étaient déjà en renouvellement de contrat et certains entamaient même leur 15ème année dans le réseau. 

FD : Plus généralement, quelles sont selon vous les qualités essentielles pour réussir en franchise ?

AL : Pour moi, il faut bien choisir le concept, celui qui vous plaît vraiment en n’hésitant pas à regarder plusieurs secteurs d’activité. Ensuite, il faut être bien financé au départ. Enfin, faire confiance au franchiseur sans vouloir réinventer le modèle est la clé de la réussite en franchise. 

FD : Quels conseils donneriez-vous à un candidat, avant qu'il ne fasse son choix sur telle ou telle enseigne ?

AL : Je lui conseillerais de bien réfléchir à ce qu'il a envie de faire, à la différence de ce qu'il peut faire, ce n'est pas la même chose ! Créer une entreprise nécessite un autre investissement personnel qu'un emploi salarié et sur plusieurs années. J'invite aussi le candidat à comparer les différents concepts qui l'attirent et à retenir celui dans lequel il se sent le plus à l'aise. 

FD : Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

AL : Dans l'immédiat, je dirais : contactez-nous. Vous obtiendrez des réponses à vos questions. Et qui sait, nous pourrons peut-être même vous proposer un rendez-vous et de tourner avec des franchisés.

Notre Newsletter

Recevez GRATUITEMENT nos dernières opportunités de franchises