Trouver une Franchise
  1. Accueil
  2. Centre d'information
  3. Articles sur la franchise
  4. Introduire une franchise au Royaume-Uni et en Irlande

Introduire une franchise au Royaume-Uni et en Irlande

10.08.2010

Introduire une franchise sur les marchés anglais et irlandais


Par Kate O’Connor, rédactrice de
http://www.franchisedirect.co.uk/ et de http://www.franchisedirect.ie/


Le marché de la franchise au Royaume-Uni est probablement le marché le plus actif et le plus développé d’Europe. Selon un rapport de 2009 de la NatWest et de l’Association Britannique de la Franchise (BFA), l’industrie de la franchise britannique s’élève à 11,4 milliards de livres par an (soit 17,1 milliards de dollars ou 13,6 milliards d’euros), comparé à 1 milliard de livres en 1984 (soit 1,5 milliard de dollars ou 1,2 milliard d’euros). Actuellement, 838 franchiseurs sont actifs sur le marché et réunissent 34 600 franchisés.


L’Irlande et le Royaume-Uni étant voisins, partageant une même langue et des cultures plus ou moins semblables, ces deux sont étroitement liés. Docteur Stephen Anderson, conseiller commercial du Service Commercial Américain de Dublin en Irlande explique : « Jusque dans les années 90, les entreprises américaines se rendaient souvent au Royaume-Uni qui constituait pour eux le portail vers l’Irlande. Ainsi, le potentiel du marché irlandais ne s’est jamais développé. Aujourd’hui, c’est le contraire : D'ambitieuses entreprises irlandaises se procurent les droits d’entrer à la fois sur les marchés irlandais et britannique. La raison pour laquelle ces entreprises ont de plus grandes chances de réussite est qu’elles affinent leurs projets en installant un réseau de franchise en Irlande et sont ensuite prêtes à l’introduire sur le marché britannique qui est plus vaste. » Bien que les économies de l’Irlande et du Royaume-Uni ne soient pas les mêmes, il est possible de les étudier en parallèle.


Selon le rapport de la Natwest et de la BFA, un nombre important de recherches de franchises se fait en ligne avec 43% de franchisés consultant un site internet spécialisé quand ils envisagent d’ouvrir une unité de franchise. Suite au déclin de l’économie britannique et à l’augmentation du nombre de travailleurs qualifiés qui perdent leur emploi, la qualité des candidatures de franchisés potentiels s’est améliorée. Précédemment, le manque de franchisés appropriés était la plus grande inquiétude des franchiseurs. Elle arrive maintenant à la troisième place après un manque d’affaires suite au déclin de l’économie et un manque d’options financières.


Les franchises alimentaires en particulier n’ont pas de problèmes à entrer sur les marchés du Royaume-Uni et de l’Irlande car ces deux marchés constituent d’importants consommateurs de nourriture, demandeurs d’offres variées de restauration en raison du multiculturalisme au Royaume-Uni, alors que la culture irlandaise s’intéresse de plus en plus à des nouvelles options alimentaires. Cependant, Bill Holohan de Holohan Solicitors en Irlande conseille : « Dépêchez-vous doucement […] il y a des choses qui se vendront en Irlande et d’autres pas. Par exemple, nous [les Irlandais] sommes l’un des plus grands consommateurs de glace par personne, cependant, nous ne sommes pas amateurs de yaourts glacés. » Il est impossible de réussir à entrer sur un marché étranger sans avoir au préalable fait de nombreuses recherches sur l’économie, le marché et la société du pays où l’on souhaite s’implanter.


IrlandeConcernant les différences de législation, Elise Billy d’EXB, un organisme de consultants en franchise observe : « Il n’y a pas de lois spécifiques au franchisage au Royaume-Uni et il n’est pas nécessaire de s’inscrire sur une quelconque liste ou de fournir un quelconque document déclaratif, ce qui rend d’une certaine manière le franchisage aisé pour les franchiseurs. Il existe cependant des contrats généraux et des lois sur la concurrence qui s’appliquent au franchisage. Les franchiseurs devront faire adapter ou réécrire leurs accords de franchisage afin que ceux-ci soient conformes aux lois et normes de la franchise au Royaume-Uni s’ils souhaitent que ces accords soient acceptés sur le marché. » Le marché du Royaume-Uni a un réseau bien développé de juristes spécialisés en franchise, il n’est donc pas difficile de trouver de bons professionnels en ce domaine.


Un autre consultant de la franchise au Royaume-Uni, Dugan Aylen de Franchise Recruitment Services Ltd. déclare : « Le plus gros problème pour les marques étrangères cherchant à investir au Royaume-Uni est un manque de connaissances locales. Cela peut inclure l’emplacement d’une publicité afin que celle-ci engendre le nombre voulu de demandes à un coût acceptable par candidature. L’un des aspects les plus importants du recrutement en franchise au Royaume-Uni quand il est effectué par des marques étrangères est soit de travailler en étroite collaboration avec un consultant expérimenté qui peut gérer, analyser les demandes de renseignements et les traiter au jour le jour, soit d’employer directement un consultant en franchise au Royaume-Uni qui comprenne la culture et le processus de prise de décision des citoyens britanniques ou irlandais. » Un consultant de la franchise du Royaume-Uni est un choix fiable pour les franchiseurs étrangers et il semblerait que cela augmente la probabilité de succès de la marque sur le marché choisi.


L’économie du Royaume-Uni sortant de la crise, le secteur de la franchise continuera de s’accroitre. Bien que l’économie de l’Irlande ne soit pas encore sortie de la crise, on peut espérer qu’elle progressera grâce à l’optimisme croissant du Royaume-Uni. Le marché de la franchise au Royaume-Uni est un tremplin pour beaucoup de franchiseurs américains entrant sur le marché européen et le restera très certainement durant les années à venir.

Notre Newsletter

Recevez GRATUITEMENT nos dernières opportunités de franchises