Trouver une Franchise
  1. Accueil
  2. Centre d'information
  3. Articles sur la franchise
  4. Développez votre franchise en Allemagne

Envisagez-vous de développer votre franchise en Allemagne ?

19.08.2010

Envisagez-vous de développer votre franchise en Allemagne ?

par Kathrin Kaltbeck, rédactrice de Franchise Direkt

Reichstag DomeBien que le fait de franchiser son entreprise ne soit pas chose commune en Allemagne, contrairement aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni, l’industrie de la franchise allemande s’est développée de manière importante ces dix dernières années. De 2001 à 2011, le nombre total de franchiseurs est passé de 750 à 990. Pendant la même période, le nombre d’employés travaillant dans une franchise est passé de 250 000 à environ 500 000. Cette augmentation démontre que l’industrie de la franchise en Allemagne a encore la possibilité de se développer davantage. Le taux de croissance du chiffre d’affaire annuel des franchises en Allemagne est lui aussi très prometteur. En 2011, l’industrie allemande de la franchise a engendré un chiffre d’affaire d’environ 60.4 milliards d’euros. En 2001, le chiffre d’affaire était de 22,7 milliards d’euros, ce qui signifie que le chiffre d’affaire du secteur de la franchise a augmenté de plus de 100% en 10 ans.1


Un rapport de la Deutsche Bank – une des plus grandes institutions financières allemandes – indique que pendant les cinq prochaines années, le taux de croissance du chiffre d’affaire représenterait au moins le double du taux de croissance estimé du PNB en Allemagne.2

Bien que les franchises les plus productives viennent principalement d’Allemagne et d’Autriche, le marché offre toujours des opportunités aux franchiseurs étrangers. Le succès d’entreprises comme McDonald’s et ReMAX démontre qu’il existe des possibilités pour les franchiseurs étrangers dans certains secteurs en Allemagne. L’Association Allemande de la Franchise a estimé que le nombre de franchises américaines actives sur le marché allemand se situe entre 5 à 7% du total des franchises dans le pays.3

Le franchisage en Allemagne concerne 16 domaines différents incluant le secteur tertiaire qui se révèle être le plus populaire, ainsi plus de 50% des franchises en Allemagne sont liées à ce secteur. Mais, il semble que de nouvelles possibilités s’offrent aux franchiseurs leur permettant de tirer leur épingle du jeu.

Quels sont les secteurs de la franchise les plus populaires ?4

• Les services 40%
• La vente au détail 32%
• L’alimentation et l’hôtellerie 16%
• L'artisanat 12%

Couple d'Allemands à OktoberfestD’autres statistiques indiquent que dans certains secteurs, le nombre de fournisseurs de services disponibles ne suffit pas à satisfaire la demande. Avec une population vieillissante et le manque constant d’argent dans les services de santé allemands, la demande de services de soins à domicile alternatifs pour les personnes âgées monte en flèche. Ceci constitue une excellente opportunité à saisir pour les franchiseurs cherchant à se développer en Allemagne. D’autant plus que les prévisions montrent qu’en 2050 le nombre total d’Allemands ayant besoin de l’assistance de professionnels s’élèverait à 4,6 millions.5

Bien que le marché ait un fort potentiel, il existe certains inconvénients dans le secteur de la franchise en Allemagne. Le problème majeur de toute entreprise est de trouver des fonds. Etant donné que l’investissement minimum pour une franchise ou une autre entreprise peut s’élever à moins de 15 000€, une franchise peut ne pas ouvrir car le franchisé potentiel n’a pas les moyens de financer l’affaire. Il peut être difficile d’obtenir le financement pour une franchise. Les franchisés potentiels ont souvent dû obtenir des fonds en faisant appel à différentes institutions financières.

L’une des plus grandes banques allemandes, la Deutsche Bank, propose ainsi un concept en finance appelé FranchiseFinance afin d’assister les futurs franchisés au niveau financier. Il est conçu pour correspondre aux besoins particuliers d’une franchise et peut facilement s’adapter à n’importe quel concept de franchise. Une fois l’obstacle financier résolu, développer une franchise en Allemagne se révèle beaucoup plus aisé.

Un autre point très important à prendre en compte, si l’on envisage d'ouvrir une franchise à l’étranger, est celui des différences légales entre les pays concernés. Tout d’abord, les lois de la franchise en Allemagne sont différentes des lois britanniques. En Allemagne, il n’y a pas de loi de divulgation en franchise. Les Allemands se reposent sur la Bonne Foi. En Allemagne, les contrats utilisés en franchise couvrent une vaste gamme d’aspects de différents codes de droit tels que le droit commercial, le droit des entreprises, les lois d’obligation, les lois concernant la concurrence et l’antitrust. De plus, l’Association Allemande de la Franchise fournit des indications dans lesquelles figurent les informations qui doivent être mentionnées dans un contrat de franchise. Selon l’Association Allemande de la Franchise,6 ces indications qui datent de 2003 sont en cours de révision.

Troisièmement, quelques différences culturelles doivent être prises en compte quand on envisage de développer son entreprise. Les petites entreprises (comme les menuisiers ou les poseurs de moquette) ne représentent que 12% des franchises en Allemagne. Comparé à d’autres pays européens, ce chiffre est étonnamment bas. Cela s’explique par le fait qu’en Allemagne, ces métiers dépendent des Codes de l’Artisanat et du Commerce qui sont très stricts. Ces lois limitent le nombre de personnes pouvant ouvrir une franchise dans les secteurs concernés. Le système d’éducation allemand engendre des règles à respecter avant de pouvoir ouvrir son commerce. Ces règles concernent essentiellement les qualifications individuelles. Pour certains commerces, un apprentissage ou un diplôme d’artisan peuvent être demandés. Le franchiseur doit être conscient de ces différences culturelles afin d’éviter des problèmes au début de ses démarches.

 

Sources

 

1 Selon les statistiques du site de données de statistiques allemandes www.statista.de

2 Selon le rapport de 2007 de la Deutsche Bank

3 Selon Torben L. Brodersen, président de l'Association Allemande de la Franchise

4 Selon l'institut des Publications Scientifiques. Données disponibles à cette adresse : www. http://www.institut-wv.de/index.php/1452/

5 Selon l'INSM. Données disponibles à cette adresse : http://archiv.insm.de/Downloads/PDF_-_Dateien/Pflegemarkt_2050.pdf

6 Selon Torben L. Brodersen, président de l'Association Allemande de la Franchise

Notre Newsletter

Recevez GRATUITEMENT nos dernières opportunités de franchises