1. Accueil
  2. Guide de la franchise
  3. Wash'n dry
  4. Interview d'Emmanuel Kluzer, exploitant Wash'n Dry

Wash'n dry

Interview d'Emmanuel Kluzer, exploitant Wash'n Dry

Ce membre du réseau français de laveries Wash'n Dry raconte sa réussite sur le site Franchise Directe.

4 juillet 2011 

exploitant Wash'n Dry M.Kluzer1- Quelle activité exerciez-vous avant de devenir exploitant "Wash'n Dry" ?
 
J'ai un travail dans l'informatique et en parallèle, je souhaitais ouvrir un magasin à mon compte. J'avais d'abord pensé à la location de vidéos mais le marché n'est plus porteur ; je me suis renseigné sur les distributeurs automatiques de boissons mais les horaires ne correspondaient pas à mes disponibilités. Sur un salon de la franchise, j'ai rencontré un franchiseur dans le domaine de la laverie automatique, cela m'a intéressé, j'ai poursuivi mes recherches, rencontré les responsables de différents réseaux, fait une étude de marché et j'ai finalement choisi Wash'n Dry. Cela fait maintenant trois ans que j'ai ouvert ma première laverie à Boulogne et la deuxième est opérationnelle à St Cyr depuis un mois et demi.
 
2- Pourquoi votre choix s'est-il porté sur cette enseigne ?
 
La réactivité de la tête de réseau a été déterminante ainsi que leur expérience sur le marché. Le fait que ce ne soit pas une franchise - donc sans royalties mais avec un soutien à la mise en route - m'a aussi convaincu. 
 
3- Avez-vous bénéficié d'une aide financière (directe ou indirecte) de l'enseigne ?
 
Pas d'aide financière mais une écoute et un soutien sur toutes les démarches administratives, les travaux …Le directeur commercial de Wash'n Dry constitue notre dossier de demande de crédit bancaire avec tous les éléments dont il dispose, c'est un dossier d'une centaine de pages ! 
 
4- Quels sont les aspects de la formation initiale qui vous ont été les plus utiles ? lesquels auriez-vous souhaité voir plus approfondis ?
 
La formation dure une journée pendant laquelle nous abordons les cas de pannes les plus probables. Le fonctionnement de la centrale de paiement est bien expliqué. Techniquement, c'est assez sommaire ; même si l'on apprend avec le service après-vente en cas de dysfonctionnement, j'aurais préféré parfois pouvoir anticiper. Dans le temps, les problèmes à résoudre sont toujours les mêmes. À mon avis, il vaut mieux être un bon bricoleur pour investir dans ce type d'activité. Après la garantie d'un an, les interventions du service AV sont facturées si l'assistance par téléphone ne suffit pas et que quelqu'un doit se déplacer. Ce partenariat est avantageux tant qu'il n'y a pas trop de pannes et tant qu'il ne se passe rien, on ne débourse pas non plus.
 
5- Selon votre expérience, quels sont les points forts de "Wash'n Dry" par rapport à la concurrence ?
 
> La disponibilité de la tête de réseau sur les questions commerciales et tous les problèmes que nous sommes susceptibles de rencontrer.
> Le matériel Armstrong, marque de produits robustes, avec une longue durée de vie et au design agréable ; la qualité des machines a un pouvoir attractif évident sur la clientèle.
> La visibilité et l'expérience de cette enseigne : 25 ans et pas mal de points de vente, notamment en région parisienne.
 

6- Plus généralement, quelles sont les qualités requises pour réussir en franchise ?
 
Il faut réunir les fonds nécessaires à un investissement en toute tranquillité ; ensuite, il faut avoir l'esprit commercial pour faire marcher son affaire : on ne peut pas se contenter d'attendre son retour sur investissement. Il est nécessaire d'être toujours à l'écoute des clients, de leur répondre rapidement en cas de problème. Il est important de savoir gérer le marketing, la communication.
 
7- Quels conseils donneriez-vous à un candidat à la franchise, avant qu'il ne fasse son choix sur telle ou telle enseigne ?
 
Je lui conseillerai de faire le tour des points de vente existants pour voir comment ils fonctionnent, de tester la réactivité du franchiseur par rapport aux questions qu'on lui pose, de vérifier certains éléments sur les forums de discussion sur Internet et de bien préparer son étude de marché.
En ce qui me concerne, si c'était à refaire, je repartirais avec Wash'n Dry.

  • Wash'n dry - Image
  • Wash'n dry - Image
  • Wash'n dry - Image
  • Wash'n dry - Image
  • Wash'n dry - Image
Zones disponibles
France avec les DOM/TOM.
Type de contrat
Opportunité d'affaires.
Apport personnel minimum
15 000 €
Formation dispensée
Oui.
Demander des Informations