1. Accueil
  2. Guide de la franchise
  3. France Hygiène Ventilation
  4. Interview de Samuel Daniel, franchisé FHV à Carentan

France Hygiène Ventilation

Découvrez la franchise France Hygiène Ventilation

Demander GRATUITEMENT plus d'informations

Interview de Samuel Daniel, franchisé FHV à Carentan

Le premier franchisé du réseau se déploie sur la Manche (50).

21 septembre 2016

Ce qui s’est passé avant le lancement de l’agence FHV … Votre parcours ?

fhv_manche.jpgJ’ai 11 ans d’expérience professionnelle dans le secteur industriel de l’isolation et de la ventilation où j’ai exercé plusieurs métiers dans la même entreprise dont 6 années en tant que commercial en prenant régulièrement la responsabilité de l’équipe. A mes débuts j’ai commencé en alternance et cela m’a toujours donné envie d’apprendre tout en travaillant. Puis, par la suite j’ai eu envie d’améliorer le côté technique pour répondre au mieux aux besoins de mes clients.

Pourquoi avoir choisi France Hygiène Ventilation ?

Je connaissais de vue le dirigeant auparavant, avant de nouer un très bon contact au moment où celui-ci avait le projet de construire un réseau de franchisés. Dès le départ je me suis senti en pleine confiance en partie grâce à ses qualités humaines. Fabien Thomas m’a démontré que j’avais les capacités à faire ce métier. Et comme j’aime les challenges, j’ai décidé de créer mon entreprise en m’appuyant sur la franchise FHV.

La formation dispensée a t-elle répondu à vos attentes ?

Oui car j’ai beaucoup appris sur le terrain ; comment réaliser le nettoyage de hottes de restaurants mais aussi de moteurs de gaines de ventilation. J’ai intégré l’équipe au siège, j’ai apprécié le travail des différents techniciens, les qualités de chacun et la place qu’ils occupaient sur les chantiers. Cela m’a permis de voir comment j’allais m’organiser pour construire mon équipe, apprendre le métier, manager …

Lancement de l’activité FHV sur le secteur du franchisé… Que dire de votre démarrage ?

Mon démarrage s’est très bien passé: Avec Fabien Thomas nous avons travaillé ensemble sur mon secteur une semaine et là aussi je me suis amélioré techniquement grâce à d’autres interventions. La semaine suivante, j’ai prospecté et cela a entraîné la réalisation d’environ 70 devis et la programmation de chantiers.

Sur l’aspect commercial, comment avez-vous obtenu vos premiers clients ?

Pour obtenir des clients, il n’y a pas de secrets : il me faut prospecter sur le terrain et par téléphone aussi. Je prends le temps d’établir une bonne relation avec le client pendant les interventions pour qu’il se souvienne de moi et qu’il garde une bonne image de l’entreprise et qu’il devienne prescripteur.

Et la partie technique, comment la gérez-vous ?

Quand j’ai des doutes, je demande immédiatement conseil à FHV. Jusqu’à présent j’ai toujours trouvé les solutions mais je dois améliorer certains points, c’est normal. Cela est très intéressant et me motive. Comme j’ai eu des chantiers rapidement, je me suis fait aider par un intérimaire. A très court terme, je cherche à recruter, c’est une bonne façon de voir comment je peux fonctionner en duo en ajoutant le management.

L’accompagnement du franchiseur, quel est-il ?

C’est un accompagnement réel car je sollicite souvent Fabien Thomas et il est très patient. Par son tempérament et sa vision, il donne envie et il fait évoluer les choses. Dans mon cas, c’est un véritable challenge d’être opérationnel techniquement (je ne savais pas tenir un tournevis), et avoir la responsabilité de mon entreprise avec un salarié et plus à très court terme, sans délaisser l’activité commerciale, le management, la gestion. Or tout cela est possible grâce aux méthodes et à l’accompagnement FHV.

Et pour conclure… Quelles sont vos impressions sur ce service de nettoyage puisque vous ne l’aviez pas pratiqué avant ?

C’est un service qui n’est pas compliqué mais il y a des techniques à apprendre comme le démontage de moteur par exemple et il faut s’adapter au matériel de la clientèle. Bien que parfois les conditions d’intervention surprennent, je m’y mets à fond et cela me plaît. Le résultat est immédiat et le client satisfait !

Que diriez-vous à une personne intéressée par FHV ?

Je lui dirais qu’elle doit avant tout être intéressée par le projet. Elle aura un interlocuteur de qualité qui saura être présent et encourageant dans les moments plus difficiles. Quant au business, elle n’a pas de doutes à avoir sur cette activité car il y a du travail, du potentiel et d’autres choses se profilent à l’horizon.

A présent quelle est votre vision des prochains mois ?

Je suis devenu entrepreneur en saisissant une belle opportunité sur un marché porteur. En quelque sorte, je me suis senti entraîné pour rejoindre un business où il y a beaucoup à faire. Et c’est pourquoi à la rentrée, je compte mener aussi une prospection active sur les VMC. Ainsi je vais m’intégrer petit à petit pour tenir une véritable position sur mon secteur.

Enregistrer

  • France Hygiène Ventilation - Image
  • France Hygiène Ventilation - Image
  • France Hygiène Ventilation - Image
  • France Hygiène Ventilation - Image
  • France Hygiène Ventilation - Image
Zones disponibles
France avec les DOM/TOM, pays francophones sauf le Maghreb.
Type de contrat
Franchise.
Apport personnel minimum
10 000 €
Aide financière
Oui, par le franchiseur.
Formation dispensée
Oui.
Franchise à domicile
Oui.
Demander des Informations