Trouver une Franchise
  1. Accueil
  2. Centre d'information
  3. Articles sur la franchise
  4. Interview de Théo Vandemeulebroucke, co-fondateur SOS Soirée

Interview de Théo Vandemeulebroucke, co-fondateur SOS Soirée

Par : Laurence Lefeuvre19.09.2014

19 septembre 2014 


Franchise Directe : Quelle activité exerciez-vous avant de fonder le réseau SOS Soirée ?

Théo Vandemeulebroucke : Je suis l'un des associés qui ont créé cette société quand nous étions encore étudiants en informatique, pour nous forger une première expérience et finalement, c'est devenu mon travail à plein temps !

Pourquoi avez-vous fait le choix de ce concept et du contrat de concession pour vous développer ? 

Le monde des étudiants aime faire la fête ; nous avons tous connu une soirée qui s'est terminée prématurément, faute de provisions, de là est venue cette idée de livrer les particuliers pour que la soirée se poursuive. Notre volonté était d'organiser un service professionnel, qui convienne à tous les âges, tous les budgets et toutes les envies. Nous avons donc créé dans ce cadre notre société de livreur d'apéritifs il y a 3 ans à Annecy. Au départ, nous avions des concurrents mais cela n'a pas duré. Comme notre entreprise marche très bien, nous avons décidé d'exporter notre concept dans d'autres villes, au moyen du contrat de concession qui est le plus flexible.

En tant que co-fondateur de SOS Soirée, quel est le déroulement de vos journées ?

J'ai une double activité puisque je gère à la fois notre site d'Annecy avec l'ensemble des tâches administratives, l'approvisionnement, la communication et aussi l'organisation du réseau SOS Soirée, c'est-à-dire les contacts avec l'ensemble des fournisseurs et partenaires afin d'apporter un véritable package à nos concessionnaires. Nous travaillons avec un animateur de franchise qui gère les premiers contacts avec les candidats en leur fournissant de la documentation, en répondant à toutes leurs questions. Une fois que leur dossier est complet, il nous les transmet et nous les rencontrons à Annecy.

Quels sont les objectifs de développement que vous vous êtes fixés pour 2014, à moyen terme ? 

L'activité d'Annecy atteindra 150 000€ de CA cette année, ce qui est très encourageant ! Nous espérons signer trois nouvelles villes d'ici la fin de l'année et travaillons à développer au mieux l'activité de notre concessionnaire d'Annemasse qui a ouvert en août 2014. À moyen terme, notre objectif est une implantation dans une dizaine de villes, ce qui contribuera à créer notre image de marque nationale et renforcera nos avantages d'être en réseau comme les conditions négociées auprès des fournisseurs.

Souhaitez-vous poursuivre votre développement en priorité dans un secteur géographique particulier ?

Nous sommes attachés à notre région d'origine - Savoie et Haute/Savoie - et souhaitons y renforcer encore notre image localement. Cependant, nous n'avons aucune restriction géographique, nous sommes prêts à nous implanter partout en France et même à l'étranger, quand la législation le permet.

Quel est le contenu de la formation initiale que vous apportez ?

Nous proposons une formation en interne sur une journée pour la théorie - apprentissage de nos outils informatiques sur-mesure, site web, plate-formes collaboratives, gestion des stocks, où, comment et en quoi s'approvisionner, règles juridiques et comptables …- plus une soirée en immersion dans nos locaux d'Annecy pour vivre en direct le fonctionnement de notre activité.

Comment envisagez-vous l'animation du réseau et l'assistance des membres du réseau ?

Pour le moment l'animateur de réseau se consacre exclusivement de l'étude des candidatures à la signature. Une fois membres du réseau, les concessionnaires reçoivent toute l'assistance de la tête de réseau.

Quels sont les points forts de votre concept par rapport à la concurrence ?

Nous sommes sur un marché très récent et en pleine expansion mais très peu de sociétés opérant dans ce domaine se sont développées sous forme de commerce organisé. Autre point fort : la jeunesse de notre réseau nous permet d'être très réactifs, flexibles et disponibles. Nous véhiculons une image professionnelle, éthique et responsable ; par exemple, nous collaborons avec des associations spécialisées dans la réduction des risques en alcoolémie. Techniquement nous sommes très au point du fait de notre formation : nous avons créé nos propres outils informatiques parfaitement adaptés à notre métier.

Quel est le profil des candidats recherchés ?

Nous n'avons pas de profil type ; nous même étions étudiants quand nous avons commencé ! Nous recherchons des personnes vraiment motivées, avec l'esprit d'entreprise, qui ont envie de tenter l'aventure du développement d'un concept vraiment novateur et valorisant.

Quelles sont les difficultés que rencontrent vos concessionnaires et que faites-vous pour y remédier ?

Notre réseau est trop jeune, nous n'avons pas de recul suffisant mais pour le moment, nous n'avons pas eu à faire face à des difficultés particulières.

À quoi s'engagent les membres du réseau vis-à-vis de l'enseigne ?

Ils s'engagent à véhiculer notre image de marque, connue et appréciée de notre clientèle sur Annecy. Ils doivent respecter nos valeurs éthiques et responsables, ne pas enfreindre la règlementation (pas de vente sur la voie publique, pas de vente aux mineurs, etc.). Nous tenons à un service de qualité, professionnel, à l'écoute des clients, avec l'ajout de nouveaux produits qui sont dans l'air du temps. Être commerçant, c'est très important.

D'une façon plus générale et tous secteurs d'activités confondus, quelles sont selon vous les qualités requises pour réussir en franchise ?

Le principal c'est la motivation : avoir envie d'entreprendre. Il faut aussi être autonome, connaître ses limites, avoir l'esprit d'équipe, savoir accepter la critique et ne pas hésiter à se faire aider par le franchiseur. Il ne faut pas se lancer à l'aveugle et bien se demander si le concept répond à vos aspirations de vie.

Quels conseils donneriez-vous à un candidat à la franchise, avant qu'il ne fasse son choix sur telle ou telle enseigne, tous secteurs d'activités confondus ?

Je lui conseille de bien lire toute la documentation qui est fournie par le franchiseur, ne pas hésiter à demander des informations complémentaires et solliciter un rendez-vous avec la personne en charge du développement du réseau. Il faut étudier ce qui est offert comme assistance à l'ouverture. Enfin, il est important de faire son choix à tête reposée pour ne pas le regretter.

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Faire partie de l’aventure SOS Soirée, c’est vivre le jour et travailler la nuit, devenir le sauveur de toutes les soirées de son agglomération. C’est créer son propre job, valorisant et rapidement rentable en bénéficiant de l’expertise et du sérieux d’une enseigne reconnue.

Notre Newsletter

Recevez GRATUITEMENT nos dernières opportunités de franchises