Trouver une Franchise
  1. Accueil
  2. Centre d'information
  3. Articles sur la franchise
  4. Interview de Didier Poulain, fondateur de Sambo's Shop

Interview de Didier Poulain, fondateur de Sambo's Shop

Par : Laurence Lefeuvre01.09.2014

1 septembre 2014

Franchise Directe : Quelle activité exerciez-vous avant de créer Sambo's shop ?

Didier Poulain : La création de ce concept est liée à mon histoire familiale. Je suis un entrepreneur dans l’âme, qui s’est toujours passionné pour la cuisine parallèlement à son activité de chef d’entreprise de travaux publics. Enraciné dans la culture de l’Ile de la Réunion, ile Maurice et Madagascar dont ma mère est originaire, j'en connais les multiples saveurs et goûts et j’entends les restituer dans mes recettes originales. J'ai donc réfléchi à un concept de restauration alliant convivialité, finger food, plats exotiques. La cuisine créole a un sens pour les métropolitains : samoussas, bonbons piments et autres spécialités sont très prisés. C'est de cette réflexion et de mon héritage qu'est né le concept Sambo's Shop. Je veux faire partager ma passion et les trésors de cette cuisine avec le plus grand nombre. 

FD : Pourquoi avez-vous fait le choix de ce concept et de la concession pour développer le réseau ? 

La façon dont je vois la construction du réseau est la suivante : le principe de duplication de nos restaurants est basé sur un contrat de concession, ce choix laisse une liberté plus importante que celui de la franchise, tout en conservant des principes fondamentaux - qualité des produits, services, propreté ….

FD : En tant que fondateur Sambo's shop, quel est le déroulement de vos journées ?

Avec ma femme nous répondons personnellement à toutes les candidatures, nous gèrons l'aspect communication et publicité pour le développement du réseau, nous gérons aussi la logistique des commandes et l'évaluation des stocks de nos restaurants, à qui nous livrons toute la nourriture et les boissons.

FD : Quels sont les objectifs de développement que vous vous êtes fixés pour 2014, à moyen terme ? 

Dès septembre, une offre exceptionnelle à ne pas manquer sera proposée sur Franchise Directe. Les 10 premiers concessionnnaires auront une remise complète des droits d'entrée et une remise supplémentaire sera accordée au 5 premiers. Ils pourront tous, s'ils le désirent, intégrer sous des conditions préferentielles, la future franchise en devenant des partenaires. Ceci prouve que mon implication n'est pas que structurelle, elle est aussi financière (en acccordant de telles conditions).

FD : Souhaitez-vous poursuivre votre développement en priorité dans un secteur géographique particulier ?

Nous souhaitons de préférence rayonner en Aquitaine et Midi-Pyrénées pour une plus grande proximité. Mais je n'exclus aucune autre région française. Ce qui est très important, c'est que la personne connaisse bien sa ville et approfondisse la recherche d'emplacement.

FD : Quel est le contenu de la formation initiale que vous apportez  ?

Le concessionnaire bénéficie des formations obligatoires en hygiène, sécurité, etc..., nécessaires pour obtenir la Licence III ainsi qu'une formation interne à notre cuisine. Si nous sommes rigoureux sur la préparation des plats, nous laissons de la liberté à chacun sur la présentation. Pour moi, il est très important de rester à l'écoute de ce que les membres du réseau apportent. Les remontées du terrain sont toujours prises en considération.

FD :  Comment envisagez-vous l'animation du réseau et l'assistance des concessionnaires ?

L'assistance est totale au niveau du fonctionnement de la cuisine. Nous nous déplaçons pour la mise en route et transmettons tout notre savoir-faire. L'animation du réseau est très ciblée sur chaque concessionnaire et se fera avec leur collaboration.

FD : Quels sont les points forts de votre concept par rapport à la concurrence ?

La concurrence existe toujours en restauration mais pas dans notre créneau de la cuisine créole. Tous nos plats sont des recettes exclusives que l'on ne retrouve pas ailleurs. Nous proposons un prix moyen correspondant à la demande, une assiette avec un verre de vin de qualité ou un plat pour moins de 10€. Notre clientèle est multiple : 

  • celle de l'after-work qui vient dans nos restaurants entre 18h et 20h prendre l'apéritif en toute convivialité avec quelques samoussas et éventuellement achète des plats à emporter,
  • celle du dîner traditionnel qui vient après 20h,
  • toutes animations à l'occasion de grandes manifestations comme un après-midi entre amis pour regarder un match, tout en dégustant un verre de vin et des tapas créoles.

FD : Quel est le profil des candidats recherchés ?

La personne candidate doit avoir envie de vivre l'aventure de l'entrepreneuriat. Elle doit aussi connaître parfaitement le tissu économique et social de la ville d'implantation souhaitée. La passion de la cuisine est également un critère important, de notre côté, nous leur amenons la technique : dès que l'on accueille des clients, ils doivent sentir que vous avez le goût des produits de qualité, que vous leur vendez le meilleur de la cuisine et que vous aimez le service.

FD : Quelles sont les difficultés récurrentes que rencontrent vos concessionnaires et que faites-vous pour y remédier ?

Les difficultés peuvent venir d'une méconnaissance de l'implantation, d'un manque de communication. Il ne suffit pas d'attendre le client pour que ça marche et l'aide des réseaux sociaux est indispensable ainsi que la méthode des flyers. Sur les 6 premiers mois, il est vital d'organiser des évènements pour faire connaître votre restaurant. Nous utilisons les services d'un attaché de presse spécialiste de l'évènementiel. Notre site web vient d'être remanié et nous proposons une page Facebook pour chaque restaurant afin qu'une interaction avec la clientèle s'établisse.

FD : À quoi s'engagent les concessionnaires vis-à-vis de votre enseigne ?

Nous mettons un point d'honneur à ce que la qualité de l'assiette soit respectée, ainsi que l'accueil et la convivialité. Une propreté chirurgicale est exigée. La marque Sambo's Shop se décline sous quelques couleurs phares mais nous n'imposons pas une totale uniformisation des restaurants, à part la présence du logo et bien sûr des points de repères pour les clients afin qu'ils reconnaissent l'enseigne Sambo's Shop .

FD : D'une façon plus générale et tous secteurs d'activités confondus, quelles sont selon vous les qualités requises pour réussir en franchise ?

Pour réussir en franchise, je pense qu'il faut croire en premier au produit proposé par l'enseigne. Si l'entrepreneur s'approprie le produit, cela devient son idée et la rentabilité sera au rendez-vous. Ensuite, il faut avoir l'esprit conquérant, être dynamique et rigoureux.

FD : Quels conseils donneriez-vous à un candidat à la franchise, avant qu'il ne fasse son choix sur telle ou telle enseigne (tous secteurs d'activités confondus) ?

Il faut bien étudier la franchise car on va y consacrer une dizaine d'années minimum et changer de mode de vie. Il est essentiel d'y trouver une satisfaction et d'y aller avec dynamisme et rigeur et pour sur vous aurez le retour sur investissement.

FD : Souhaitez-vous ajouter quelque chose ? 

Et comme nous disons en créole, "Bonne lappétit" et à bientôt chez Sambo's Shop ! 

Notre Newsletter

Recevez GRATUITEMENT nos dernières opportunités de franchises