Trouver une Franchise
  1. Accueil
  2. Centre d'information
  3. Articles sur la franchise
  4. Franchise Directe interviewe Daniel Moquet

Franchise Directe interviewe Daniel Moquet

19.12.2012

12 décembre 2012

d.moquet.jpgEn tant que PDG de l'enseigne Daniel Moquet Signe Vos Allées, quel est le déroulement de vos journées ?

Mes fonctions sont multiples. Je gère à la fois le site pilote du siège de l'enseigne, le recrutement de nouveaux franchisés, la formation et l'animation du réseau. Le matin, je suis présent dès 7h15 pour le démarrage des équipes de pose. Vers 8h, je travaille avec les commerciaux du siège et ensuite, je me consacre au réseau. Concernant les franchisés, le premier contact est établi par mon assistante Josiane et je les accueille lors du premier rendez-vous. 
Nous organisons chaque mois des Journées Découverte. Nous accueillons les participants à 9h, ils se présentent, nous leur expliquons que l'activité de franchisé D.Moquet reppose sur deux métiers, la vente aux particuliers et le management des équipes de pose. Après le repas, nous allons sur un de nos chantiers et de retour au siège, nous répondons aux questions et remettons aux participants notre DIP.

Pourquoi avez-vous choisi de développer votre entreprise en franchise ?

Je trouve que le contrat de franchise est un bon contrat, gagnant-gagnant. Les franchisés sont des entrepreneurs indépendants ce qui nous intéresse. Nous proposons également à des candidats qui ne pourraient pas investir au départ de les prendre en gérance s'ils sont motivés pour racheter l'affaire dans les années qui suivent. Nous l'avons déjà expérimenté et c'est une solution d'aide au démarrage pour certains.

Que vous apporte le fait d'être adhérent à la Fédération Française de la Franchise ?

C'est un peu comme adhérer à un syndicat. Nous bénéficions d'informations et d'échanges entre franchiseurs. Nous avons des rencontres enrichissantes dans diverses circonstances. Cela évite de rester isolé dans son métier et nous amène toujours de bonnes idées à prendre.

Quels sont les objectifs de développement que vous vous êtes fixés pour 2013, à moyen terme ?

J'ai démarré le métier en 1977. La première démultiplication s'est faite en 2003 et notre premier franchisé date de 2005. À ce jour, nous sommes à la moitié de notre objectif final, avec 80 franchisés. Le réseau s'est développé avec une moyenne de 10 nouveaux franchisés par an. Dans les années à venir, nous souhaitons continuer à ce rythme. À terme, nous envisageons de nous appuyer sur une réseau de 150 à 200 franchisés pour mailler l'ensemble du territoire. En continuant à ce régime de croisière, nous devrions atteindre cet objectif d'ici 5 ans. Tous les feux sont au vert pour y parvenir ! 

Souhaitez-vous poursuivre votre développement en priorité dans un secteur géographique particulier ?

Nous avons commencé notre développement par l'Ouest, en spirale. Nous avons encore du potentiel inexploité dans l'Est et le Centre de la France.

Quels sont les points forts de votre concept par rapport à la concurrence ?

D'abord, notre concurrence est plutôt diffuse, nous n'avons pas de concurrent national. Un de nos atouts est la communication : notre site Internet fonctionne très bien, avec 500 connexions/jour et parfois jusqu'à 1 000. Ensuite, nous avons toujours privilégié l'innovation et la Recherche&Développement, ce qui nous permet d'avoir au catalogue des produits exclusifs à la marque, aujourd'hui reconnue. Les noms de nos produits actuels se finissent tous par STAR, non pas que l'on se prenne pour des stars mais par amalgame de STAbilisé+Renforcé, notre marque de fabrique !
En 2013, nous continuons d'innover pour le réseau de franchise en lançant une grande campagne de communication nationale sur France Télévision, par le parrainage de grandes émissions de divertissement comme Vivement Dimanche, Ruquier et la météo de France 2.

Quels sont les parcours professionnels des franchisés Daniel Moquet Signe Vos Allées ?

Chez nous, les parcours sont très variés. Nous avons d'anciens salariés de la grande distribution, la banque, l'immobilier mais aussi des personnes qui étaient déjà à leur compte comme un boulanger, un cuisiniste... Nos candidats ont en général l'expérience de la vente aux particuliers et la volonté de le faire.

Quel est le contenu de la formation que vous apportez ?

Notre métier est technique et même si le franchisé ne fait pas la pose lui-même, il manage l'équipe qui la réalise et doit savoir de quoi il s'agit. Notre formation se déroule donc en deux phases. La première d'une vingtaine de jours sur nos sites pilotes apprend au futur franchisé les techniques de pose de nos différents produits. Ensuite, au siège nous dispensons en interne une formation théorique pendant vingt-cinq jours environ (management, formation commerciale, produits ...). Pendant toute la durée de son contrat, le franchisé bénéficie de formation continue, avec parfois des intervenants extérieurs.

Comment envisagez-vous l'animation du réseau ?

Nous avons trois animateurs de réseau, dont l'un est plutôt technique et un autre plutôt commercial. Chaque année en décembre, nous organisons notre convention annuelle. Tous les franchisés sont invités pendant deux jours pour un moment à la fois studieux et convivial : cette année, nous nous sommes retrouvés à la Maison de la Magie de Blois. En février, nous proposons deux jours de formation continue, une année sur la vente et la suivante sur le management. Ensuite, nous organisons deux fois par an des réunions régionales d'une journée, une en mars-avril, l'autre en octobre-novembre. Enfin, chaque franchisé reçoit la visite d'un animateur de réseau quatre à cinq fois par an. En plus de tout celà, nous diffusons une lettre mensuelle et les franchisés peuvent échanger sur un site Intranet.

À quoi s'engagent les franchisés vis-à-vis de votre enseigne ?

Ils s'engagent à appliquer notre concept, ce qui est dans leur intérêt car cela fonctionne bien s'ils le font. Ce n'est pas pour autant que le concept est complètement figé, je suis toujours preneur de nouvelles idées. Le respect de nos valeurs - compétence, plaisir, respect et simplicité - est l'une des premières choses que l'on attend de nos franchisés. Si le candidat n'y adhère pas, ce n'est pas la peine d'aller plus loin. 

Quel est le pourcentage de turnover au sein du réseau ?

Nous sommes encore une jeune franchise et ce problème reste très marginal chez nous.

Plus généralement, quelles sont selon vous les qualités essentielles pour réussir en franchise ?

Du point de vue du franchiseur, il faut avoir un bon concept, économiquement viable. En ce qui me concerne, j'essaye d'équilibrer mon entreprise sur trois axes : environnement, social et rentabilité.
Pour le franchisé, il est nécessaire qu'il comprenne bien le concept et soit prêt à le suivre. La mutualisation des savoir-faire vient ensuite.

Quels conseils donneriez-vous à un candidat à la franchise, avant qu'il ne fasse son choix sur telle ou telle enseigne ?

On passe beaucoup de temps à notre travail donc la première question est de se demander si ce métier va vous plaire et si vous serez heureux chaque matin en vous levant à l'idée de l'exercer. Après seulement, on se demande si on va gagner de l'argent.

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Oui, parler de quelques actualités pour 2013. En plus de notre campagne de communication nationale, nous effectuons un important investissement afin de poursuivre dans la voie de l'innovation avec la construction d'une centrale d'enrobé supplémentaire qui nous permettra de développer de nouveaux produits.

Notre Newsletter

Recevez GRATUITEMENT nos dernières opportunités de franchises