1. Accueil
  2. Franchise de sports

Trouvez votre franchise

Trier par Trier par

Informations supplémentaires

Le poids économique du sport en général et du nautisme en particulier

En 2007, selon une étude de l'Insee, la dépense sportive en France a atteint 33 milliards d’euros, soit une hausse, en valeur, de 4,1% par rapport à l’année 2006.
Les principaux contributeurs sont les ménages (50 % de la dépense totale) et les financeurs publics (40 %), au sein desquels les communes sont prépondérantes avec deux tiers des dépenses sportives publiques.

Le déficit de la balance commerciale « sport » se réduit, après trois années de dégradation. Le secteur nautique, traditionnellement excédentaire, contribue principalement à cette amélioration du solde des échanges. Parmi les postes pesant sur la balance commerciale, le secteur nautique enregistre une nette augmentation de son excédent : les ventes à l’étranger de bateaux à voile et à moteur, qui représentent à elles seules 45 % des exportations de biens sportifs, ont progressé respectivement de 17,7 % et 7,5 %. Le taux de couverture du poste bateaux à moteur est proche de l’équilibre (99,4 %), le poste bateaux à voile atteignant un taux de couverture de 475 %, nettement supérieur à celui de l’année 2006 (292 %).

Le secteur de la « construction de bateaux de plaisance » emploie environ 13 000 salariés : ses effectifs sont en croissance de 2,6 % par rapport à 2006 et de plus de 28 % depuis 2000.

Dynamisme des achats d’articles et de services sportifs

En 2007, la consommation des ménages en biens et services sportifs atteint 16,4 milliards d’euros, soit une hausse de 3,8 %, après + 3,9 % en 2006. Ce rythme de croissance était très proche, cette année-là, de celui de la consommation finale des ménages en France (+ 4,5 %).

Depuis la fin des années 1990, les ménages achètent de plus en plus de services marchands et cette progression s’est faite au détriment des biens de consommation plus traditionnels (alimentation,habillement,…).

Parmi les biens sportifs les plus consommés en 2007 par les ménages (9,2 milliards d’euros au total), le poste « articles de sport » demeure la première composante (2,7 milliards d’euros, soit 30 % du total). La consommation d’articles de sport par les ménages croît à un rythme soutenu (+ 6 % en 2007, après + 5,2 % en 2006) et c’est elle qui a le plus progressé depuis 2000 (+ 42 %).

Le secteur de la fabrication d’articles de sport est principalement centré sur trois champs d’activité qui génèrent les trois quarts de son chiffre d’affaires global : les activités liées à la montagne, à la piscine, et à la « chasse, pêche et nature ». Le quart restant concerne les équipements pour la gymnastique, les stades, et les sports nautiques, notamment (source : SESSI –Panorama de l’industrie en France –Edition 2008).

Après deux années de léger repli, les achats de vêtements et de chaussures de sport progressent (+ 1,6 %) et retrouvent leur niveau de l’année 2004 (3,8 milliards d’euros).

Les ventes de bicyclettes, stables en 2006, repartent légèrement à la hausse en 2007 (+ 1,6 %). L’utilisation du vélo de ville se développe (dont celui à assistance électrique), traduisant un changement chez les consommateurs. Selon le Conseil National des Professions du Cycle, la France demeure le 4ème pays consommateur de cycles par habitant avec 5,7 vélos pour 100 habitants, derrière le Japon, les Pays-Bas et les Etats-Unis.

La forte progression, en valeur, des achats d’articles de sport (+ 20 % depuis 2003) s’explique essentiellement par une très forte hausse du volume de la consommation de ces produits (+ 26 % depuis 2003).Selon l’étude annuelle sur la consommation des chaussures de sport (source : NPD Sports Tracking Europe), la progression du marché continue d’être soutenue par l’usage mode/loisirs : les chaussures d’inspiration sport/mode gagnent des parts de marché sur les chaussures plus fonctionnelles pour la pratique sportive. Selon l’enquête NPD, les Européens, dont les Français, achètent de plus en plus de chaussures de sport via internet, les ventes en ligne représentant 8 % des ventes totales de chaussures en 2007; ce taux n’était que de 2 % en 2002.

Pour acquérir leurs articles de sport les Français ont davantage recours aux magasins spécialisés. D’après la fédération Professionnelle des entreprises du Sport et des loisirs (FPS), trois ventes d’articles de sport sur quatre sont effectuées dans une enseigne spécialisée.

Le marché de l’outdoor reste soutenu en 2007, l’attrait pour les sports de nature ne se démentant pas. Au niveau européen, la France occupe le troisième rang, derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Selon l’enquête NPD, le marché du sport dédié aux seniors (âgés de 55 ans et plus) progresse plus vite que l’ensemble du marché, démontrant l’évolution de la société, et le phénomène devrait s’accentuer encore à l’avenir, avec l’accroissement de la part des plus de 60 ans dans la population.

Les seniors représentent, en valeur, 13 % des ventes de chaussures et vêtements de sport. Ils consacrent des sommes plus importantes à l’achat d’articles de sport : ainsi le prix d’un vêtement de sport acheté par les seniors est en moyenne supérieur de 30 % à celui acheté par les autres consommateurs plus jeunes.

Notre Newsletter

Recevez GRATUITEMENT nos dernières opportunités de franchises