1. Accueil
  2. Guide de la franchise
  3. Passtime
  4. Le nouveau franchisé PASSTIME couvre les Pyrénées Atlantiques (64)

Passtime

Le nouveau franchisé PASSTIME couvre les Pyrénées Atlantiques (64)

23.06.2010

Interview d'un nouveau membre du réseau PASSTIME, Thomas Peyssart, qui explique sa démarche professionnelle.

21 mai 2010

1) Auriez-vous lʼamabilité de nous dire qui vous êtes et de nous expliquer, en quelques mots, votre parcours professionnel jusquʼà la découverte de ce réseau ?

Thomas Peyssart, 29 ans, je suis franchisé indépendant Passtime pour le département des Pyrénées-Atlantiques. Jʼai suivi un cursus scolaire classique jusquʼau Bac Scientifique puis avec une formation en alternance dans lʼindustrie où jʼai commencé à rentrer dans la vie active. Jʼai construit ensuite au fur et à mesure mon expérience professionnelle dans la vente en tant quʼassistant de direction dans la restauration rapide puis en tant que responsable de rayon en grande surface de bricolage. Je souhaitais trouver une activité qui me plaise et devenir mon propre patron depuis longtemps jusquʼau jour où jʼai découvert le concept Passtime.

2) Par quels moyens avez-vous connu cette franchise et comment êtes-vous entré en contact avec elle ?

Cʼest sur un site de franchise que jʼai découvert cette franchise qui mʼa de suite intéressé et en rentrant dans le détail du fonctionnement du concept, je me suis vite aperçu que cʼétait ce que je cherchais depuis longtemps et quʼil ne fallait pas que je laisse passer cette occasion, mon département étant encore libre. Jʼai donc fait ma demande de documentation que jʼai reçue rapidement et jʼai donc pu approfondir mes recherches.

3) Pouvez-vous nous commenter la rencontre initiale avec le franchiseur et nous dire ce qui a déterminé votre choix pour cette franchise plutôt quʼune autre (ou pour un de ses concurrents) ?

Jʼai eu lʼagréable surprise dʼêtre contacté par le franchiseur qui mʼannonçait que ma candidature avait été retenue et quʼil souhaitait me rencontrer pour en savoir un peu plus. Je me suis donc déplacé à Perpignan où lʼentretien sʼest déroulé et jʼai trouvé des réponses à toutes mes questions, ce qui ne faisait que confirmer mon souhait dʼintégrer le réseau. Etant de nature prudent et créant mon entreprise pour la première fois, jʼai apprécié de pouvoir exercer mon activité à domicile pour préserver une vie de famille, de ne pas avoir besoin de local ni de salarié ainsi que des conditions financières dʼaccès très raisonnables pour la rentabilité du concept. Il est rare de trouver toutes ces conditions de travail dans une seule activité ce qui fait de Passtime une des franchises leader sur le marché.

4) Comment avez-vous mis à profit les délais de réflexion prévus par la loi Doubin ?

Suite à mon entretien, jʼai donc eu une réponse favorable rapidement et le franchiseur mʼa fourni tous les documents nécessaires pour ma réflexion comme prévu par la loi Doubin. Jʼai donc pu analyser les bilans, lire et relire les termes du contrat et vérifier la bonne santé du département « mère ». Jʼai contacté dʼautres franchisés pour avoir quelques détails techniques et concrets sur la vie quotidienne au sein du réseau et au bout de 2 semaines de réflexion, jʼai confirmé mon souhait et nous avons signé le contrat.

5) Pensez-vous que vous auriez pu réussir aussi aisément sans lʼassistance du franchiseur ?

La transmission du savoir-faire et de 10 années dʼexpérience est primordiale pour assurer la viabilité de chaque franchise, beaucoup dʼautres se sont cassé la figure en essayant de reproduire le concept mais nʼy sont pas arrivé faute de compétences et dʼexpérience.

6) Est-ce que le franchiseur a respecté tous ses engagements initiaux et continue-t-il à assumer son rôle ?

Tout à fait, le franchiseur est présent à chaque instant de la vie de nos entreprises, que ce soit pendant la phase de partenariat ou de commercialisation. Il veille au respect du concept et à la cohésion entre tous, ce qui nous rend encore plus forts et nous fournit tous les éléments nécessaires au fonctionnement de nos entreprises.

7) Quels outils votre franchiseur a-t-il mis à votre disposition lors du lancement de votre entreprise ? Diriez-vous quʼils ont été suffisants ? Et sinon pourquoi ?

Un forum a été créé où chacun peut sʼexprimer et faire partager son avis et son expérience, ce qui permet aux nouveaux arrivants dʼapprendre chaque jour de nouvelles choses et dʼêtre constamment en lien avec les autres départements. Une bible du mode opératoire de la franchise qui détaille toutes les astuces et les méthodes du réseau nous est remise lors de la formation initiale et un espace administration nous est dédié pour pouvoir créer nos fiches partenaires et alimenter notre site Internet.

8) À présent que vous êtes en activité, êtes-vous en contact avec dʼautres franchisés du réseau ? Et dans lʼaffirmative, comment cela se passe-t-il avec eux ?

Des Supers Franchisés (SF) sont désignés par région pour accompagner tout au long de lʼannée les nouveaux ainsi que les « anciens » franchisés dans leurs démarches de partenariat et de commercialisation. Des audioconférences sont donc organisées chaque semaine ou tous les 15 jours pour nous permettre de partager nos expériences et de parler de la situation de chaque département. Ce moment est très appréciable pour ne pas sʼenfermer dans sa bulle et rester connecté avec les franchisés qui nous entourent car nous travaillons souvent ensemble, que ce soit pour des partenariats multi-départements ou pour commercialiser dans des entreprises présentes sur plusieurs départements.

9) Que pourriez-vous  nous dire au sujet de la formation et de lʼassistance dans ce réseau ? En êtes-vous satisfait ? Et sinon pourquoi ?

La formation et lʼassistance du réseau sont notre force principale, le franchiseur tient ses engagements et chacun apporte sa pierre à lʼédifice, cʼest bien pour cela que le réseau grandit aussi bien et aussi vite, ces avantages mʼont permis de rentabiliser mon entreprise rapidement et je ne pense pas que jʼy serais arrivé sans en avoir bénéficié.

10) Si vous avez établi un prévisionnel, êtes-vous en conformité avec celui-ci ? Dans le cas contraire, les perspectives de chiffre dʼaffaires vous paraissent-elles bonnes malgré tout ?

Pour ce début dʼactivité, mon chiffre dʼaffaires dépasse mes espérances et mes prévisions. Il faut également penser à se créer une trésorerie car cʼest une activité saisonnière qui présente des périodes plus calme.

11) Diriez-vous, aujourdʼhui, que le concept est bien placé sur le marché ? Et cela correspond-il à lʼétude que vous auriez pu réaliser en amont ?

Ayant une bonne connaissance de la concurrence nationale et locale dont il faut toujours avoir conscience, Passtime est un concept unique et il nʼexiste pas dʼéquivalence en termes de rapport qualité/prix sur le marché. Il faut maintenant se faire connaître dans chaque département et beaucoup de franchisés ont déjà détrôné certains supports de réductions moins qualitatif, cʼest un travail de chaque instant et qui porte ses fruits si on sʼen donne les moyens.

12) Pour finir, accepteriez-vous de vous engager à nouveau avec votre franchiseur si vous pouviez revenir en arrière ? Et si oui, que pourriez-vous dire aux postulants pour les convaincre de signer à leur tour avec cette enseigne ?

Absolument, cʼest une aventure que je nʼaurais ratée pour aucune autre et jʼai eu la chance de pouvoir représenter mon département, la vie de salarié nʼest pas si loin que ça et pourtant déjà beaucoup de chemin parcouru grâce à lʼensemble du réseau. On a inévitablement toujours quelques appréhensions quand on démarre sa première entreprise mais celles-ci sont rapidement balayées et remplacées par la satisfaction dʼun travail accompli et la récompense de tous les efforts fournis chaque jour : cʼest une passion, alors nʼhésitez pas à venir la partager avec nous.

  • Passtime - Image
  • Passtime - Image
  • Passtime - Image
Zones disponibles
Franchises disponibles dans toute la France.
Type de contrat
Franchise.
Apport personnel minimum
14 523 €
Formation dispensée
Oui.
Franchise à domicile
Oui.
Demander des Informations