1. Accueil
  2. Guide de la franchise
  3. ADA
  4. 4 questions à Jean-François Charvat, directeur de la franchise ADA

ADA

4 questions à Jean-François Charvat, directeur de la franchise ADA

07.04.2015

Le directeur de la franchise ADA, interviewé sur le stand Franchise Directe, à Franchise Expo Paris.

Jean-François Charvat, directeur d'ADA, a répondu aux questions de Franchise Directe, à l'occasion de Franchise Expo Paris



JFCharvat_Ada.jpgFranchise Directe : Quel est le temps nécessaire entre le premier contact d'un candidat intéressé par ADA et le moment où il peut démarrer concrètement son activité ?



Jean-François Charvat : Le délai minimum est de 3 mois, si le candidat est moteur, si c'est une reprise ou une location-gérance. Pourquoi un délai si court est-il possible ? Nous démarrons chaque mois des cycles de formation : 2,5 semaines de formation théorique au siège entrecoupées  de 6 à 8  semaines de formation pratique. Dès la signature du contrat, nous nous engageons à fournir au franchisé les véhicules, qui seront livrés à la date fixée de l'ouverture.



Combien de personnes au siège sont-elles dédiées au suivi des franchisés ?



La tête de réseau gère trois grandes activités. Deux personnes sont chargées du recrutement et de la formation des équipes en agence. Quatre personnes sont au développement  (suivi des candidats, montage des dossiers financiers, recherches de locaux…), six personnes gèrent l'animation du réseau et sont au côté de nos franchisés en agence au quotidien (le responsable est un ancien franchisé). Nous avons en plus le département Grands comptes avec deux personnes, qui apporte du business aux franchisés (13 millions de CA soit environ 15% du CA Enseigne sur ce seul canal). Au total, ce sont 65 collaborateurs qui sont dédiés à la franchise au siège d'ADA.



Pouvez-vous nous citer l'exemple d'un franchisé qui a particulièrement bien réussi au sein de votre réseau ?



Je peux citer un de nos franchisés qui a des capacités de développement très fortes et qui est un exemple à suivre, Sébastien Arbones à Toulouse. Après des études supérieures de commerce, il a géré un cabinet de maitrise d’œuvre en bâtiment. Il a acquis une bonne connaissance des milieux commerçant et industriel de l’agglomération toulousaine, il est très introduit dans la ville et a un vrai profil de chef d'entreprise. Il a repris deux agences au nord de la ville puis deux autres au sud et depuis, il en a ouvert une cinquième.
 Deux autres exemples de franchisés qui réussissent très bien chez nous : Mickael Lecat, ancien vendeur salarié chez un concessionnaire automobile, s'est installé à Saint-Maximin dans l'Oise. Notre franchisé de Boulogne-Billancourt est un ancien salarié du Crédit Immobilier de France, ayant quitté l'entreprise avec un plan d'accompagnement qui lui a permis de racheter le fonds de commerce d'un ancien franchisé.



3 bonnes raisons pour un candidat de rejoindre ADA ?



  1. 
L'historique et la notoriété de l'enseigne : nous fêtons les 30 ans de l'enseigne cette année et notre taux de notoriété spontanée est de 87% !

  2. Nous sommes un pur franchiseur : 100% de nos agences sont franchisées ; il n'y a donc aucune ambivalence avec d'éventuelles succursales. 

  3. L'atout financier : nous sommes la seule enseigne qui fournisse 100% de la matière première, en l'occurrence les voitures de tourisme et les utilitaires, sans limite de quantité ou de mix produits. Le futur franchisé n'a donc pas besoin de ligne de financement de la banque pour financer son parc : nous prenons le risque pour eux, c'est un engagement très fort. Le franchisé paye un loyer financier mensuel, sans avoir à emprunter. Nous fournissons également l’assurance (RC, dommages, vol) et l’assistance de nos véhicules ce qui représente également un atout précieux dans notre métier.



Un dernier point, ADA a toujours été une marque innovante et s'évertue à garder une longueur d'avance sur ses concurrents. Nous ne sommes pas un acteur mondial mais nous sommes les premiers à avoir lancé la location à l'heure en 2007. Depuis deux ans et demi, nous avons mis en place des contrats numériques à l'arrivée et au départ des véhicules, reliés directement à l'outil d'exploitation de l'agence avec des photos validées par les clients qui ne sont pas contestables. Fin 2014, nous avons lancé un outil de "yield management", sur le modèle de l'aérien, du ferroviaire ou de l'hôtellerie où les prix varient tous les jours selon les stocks de véhicules de nos agences. Les tarifs varient selon une règle de gestion fixée par le franchisé, grâce à un outil informatique spécifique que nous avons développé pendant un an.

  • ADA - Image
  • ADA - Image
  • ADA - Image
Zones disponibles
France entière (sauf DOM/TOM) + International.
Type de contrat
Franchise.
Apport personnel minimum
50 000 €
Formation dispensée
Oui.
ENSEIGNE MEMBRE DE
Adhérent de la Fédération Française de la Franchise
  • Adhérent de la Fédération Française de la Franchise
Demander des Informations