1. Accueil
  2. Guide de la franchise
  3. In&Fi Crédits
  4. Le marché de la distribution du crédit en pleine mutation

In&Fi Crédits

Le marché de la distribution du crédit en pleine mutation

08.08.2016

Courtier crédit et banquier : un mariage de raison profitable.

Le marché de la distribution du crédit est en pleine mutation

La règlementation de la profession, la communication positive des médias et la satisfaction des emprunteurs, toujours de plus en plus nombreux, sont les ferments de la croissance exponentielle du courtage de crédit.

Les chiffres sont probants

En 2015, il y a eu près de 1 250 000 ventes de logements neufs et anciens et nombre des dossiers financés était supérieur à 1 000 000.
Fin 2015, la distribution de l’ensemble de ces crédits immobiliers était assurée à 64% par les banques et 36% par les courtiers. En 10 ans, les courtiers ont plus que doublé leur part. Cette évolution du recours des emprunteurs à un courtier pour obtenir un financement est en croissance constante. Selon Pierre-Etienne Beuvelet Directeur-Général d’In&Fi Crédits « Dans les cinq ans, le nombre d’emprunteurs qui nous consultent va doubler et nous assisterons à une inversion des rapports de distribution avec 64% pour les courtiers contre 36% pour le secteur bancaire. Cette progression tient beaucoup aux services de conquête commerciale et de fidélisation que nous apportons à nos partenaires ».

Une mission de conquête commerciale

La concurrence interbancaire fait rage pour conquérir de nouvelles parts de marché. Pour une banque, plus de clients c’est plus d’occasions de vendre d’autres produits et services que le seul crédit.

Pour gagner plus d’ouvertures de comptes, les services des courtiers sont devenus incontournables puisque désormais ils intermédient près de 360 000 dossiers de crédits par an et dans un avenir proche plus de 600 000 par an. C’est un formidable potentiel de développement.

Dans notre mission de courtage, nous sommes attentifs à apporter à nos partenaires le plus grand nombre de nouveaux clients en respectant leurs exigences sur les plans sécuritaires, prudentiels et économiques. Comme l’explique Pierre-Étienne Beuvelet « Chez In&Fi nous sommes très vigilants sur la qualité des dossiers que nous soumettons. Nous nous enorgueillissons d’un taux de 90% de réussite des dossiers présentés. Ce taux de transformation est directement profitable à nos partenaires banquiers c’est fondamentalement le gage de relations durables et fructueuses. »

Une mission de fidélisation

Chaque banque investit en permanence pour fidéliser ses clients. C’est un service coûteux. Dans les rapports commerciaux entretenus avec ses clients, c’est toujours au moment où ces derniers sollicitent un crédit que le risque de les perdre est le plus important. La comparaison des offres concurrentes qui n’existait pas il y a quelques années devient de plus en plus courante.
Le réseau In&Fi crédits s’attache à ne pas déshabiller la banque Paul partenaire, pour habiller la banque Pierre également partenaire.
Conformément à la déontologie préconisée, les courtiers In&Fi font en sorte que ceux qui nous font confiance puissent conserver leurs clients qui nous consultent pour mettre leur offre en concurrence.
Bien naturellement, la négociation menée pour conserver la fidélité de leur client qui est aussi le nôtre est faite dans l’intérêt de toutes les parties. Notre client commun obtient de meilleures conditions sans changer de banque qui conserve son client. Nous sommes justement rémunérés en contrepartie de ce service.

La conjonction des services commercialisation et fidélisation permet aux banques d’améliorer leur rentabilité. En effet la banque ne rémunère le courtier que si elle accepte de financer le projet de son client. Il s’agit d’une opération à coût déterminé qui permet de déployer les conseillers bancaires vers des activités à plus forte valeur ajoutée. Cette évolution est celle observée aux États-Unis et en Angleterre.

  • In&Fi Crédits - Image
  • In&Fi Crédits - Image
  • In&Fi Crédits - Image
  • In&Fi Crédits - Image
  • In&Fi Crédits - Image
Zones disponibles
Franchises disponibles dans toute la France.
Type de contrat
Franchise.
Apport personnel minimum
10 000 €
Formation dispensée
Oui.
Demander des Informations