1. Accueil
  2. Guide de la franchise
  3. In&Fi Crédits
  4. Le courtage de crédit est un des rares secteurs financiers qui recrute !

In&Fi Crédits

Le courtage de crédit est un des rares secteurs financiers qui recrute !

16.11.2015

En 2015, plus de 30 % des crédits seront distribués par des courtiers contre 15 % en 2007.

En 2015, plus de 30 % des crédits seront distribués par des courtiers contre 15 % en 2007. C’est une progression, constante de l’ordre de 10 % par an qui devrait porter leur part de marché à plus de 50 % en 2020 !

Les facteurs qui expliquent cette envolée du courtage sont bien identifiés :

1) La mise en place effective de la Loi de Régulation Bancaire et Financière qui donne de nouvelles protections aux consommateurs emprunteurs. Désormais, pour exercer, tous les courtiers Intermédiaires en Opérations de Banque et Service de Paiement (IOBSP) doivent impérativement être immatriculés au registre de l'ORIAS.

2) L’externalisation progressive des « fronts offices » à la suite des fermetures d'agences bancaires. L’inflation règlementaire surenchérie le prix de revient des services bancaires et l’ascension des services en lignes modifient considérablement la donne. Sur les 38 000 agences bancaires de l’hexagone, 15 % ne sont pas rentables et 10 % devraient être fermées. Ainsi la Société Générale vient d’annoncer la fermeture de 400 agences d’ici 2020. C’est 20 % de son réseau.

3) Sur le plan technique du métier, les établissements de crédits ne sont plus seuls détenteurs de la compétence. Ainsi une agence bancaire traite en moyenne 15 dossiers de crédit par mois. C’est deux fois moins que les 30 dossiers par an multi-banques intermédiés par un seul courtier d’une agence de courtage. Désormais, l’apanage de la compétence et l’expertise des courtiers appartient aux courtiers surtout s’il s’agit de financements requérant des connaissances techniques approfondies tels Ptz+, PAS, prêts conventionnés, prêts action logement.

4) Au nouveau service commercial, ce sont les nouvelles habitudes de comparaison des consommateurs qui créent la différence. Le courtier d’une enseigne nationale peut à tout moment comparer les grilles tarifaires de plusieurs dizaines de banques. Cette opportunité permet à l’emprunteur de gagner du temps et de l’argent car les courtiers négocient les taux et les montants des primes mensuelles d’assurance de prêt.

Dans cette configuration, la part de l’intermédiation assurée par les courtiers devrait progresser de 30 % actuel à plus de 60 % dans les 5 à 6 ans. Compte tenu d’une d’activité de service où les gains de productivité sont faibles, pour répondre à la demande, l’ensemble du secteur devra recruter et former plusieurs milliers de nouveaux collaborateurs d’ici 2020.

Dans cette perspective d’explosion rapide du marché le réseau In&Fi Crédits a identifié plus de 600 implantations prioritaires.

Comme l’indique Pascal Beuvelet Président d’In&Fi Crédits : « La richesse d’une entreprise ce sont ses hommes. Aussi, pour être encore plus efficaces, nous avons renforcé notre service de Recrutement avec trois personnes en lien direct avec la Direction Générale du Groupe. Notre objectif est de doubler nos effectifs dans les 5 ans pour atteindre les 600 collaborateurs ».
 

  • In&Fi Crédits - Image
  • In&Fi Crédits - Image
  • In&Fi Crédits - Image
  • In&Fi Crédits - Image
  • In&Fi Crédits - Image
Zones disponibles
Franchises disponibles dans toute la France.
Type de contrat
Franchise.
Apport personnel minimum
10 000 €
Formation dispensée
Oui.
Demander des Informations